Jeudi 19 Septembre 2019
French (Fr)English (United Kingdom)
Nous avons 12 invités en ligne

Etude par DFT des propriétés structurales et électroniques de nouvelles phases ferroélectriques sans plomb.

Pour développer de nouveaux produits intégrants le respect de l’environnement, nous nous intéressons à l’étude de nouvelles solutions solides à propriétés ferroélectriques, réalisées à partir de matériaux de type A2B2O7 tels que La2-, Ce2-, Pr2-, Nd2-, Ti2O7 (Figure 1).

 
Figure 1. La structure cristalline du La2Ti2O7 monoclinique.

Les propriétés structurales et électroniques de ces nouveaux matériaux sont investiguées à l’aide de la théorie de la fonctionnelle de la densité (DFT). Les propriétés ferroélectriques de ces oxydes sont également étudiées à l’aide de la DFT et de la théorie moderne de la polarisation. 

Simulations par dynamique moléculaire (DM) de nouveaux surfactants supramoléculaires d'origine végétale  pour des émulsions  eau/huile et  eau/CO2 supercritique.

L’objectif est de modéliser par DM de nouveaux «biosurfactants» supramoléculaires pour les émulsions eau/huile et eau/dioxyde de carbone supercritique (CO2-Sc). Ces surfactants sont obtenus par formation d’un complexe d’inclusion (ou supramoléculaire) entre une cyclodextrine et un sucre acétylé fonctionnalisé par une chaîne hydrophobe dérivée d’un acide gras (Figure 2).


Figure 2. Complexe d’inclusion entre un sucre modifié et une cyclodextrine.

Contrairement aux surfactants utilisés actuellement pour réaliser des émulsions entre l’eau et le dioxyde de carbone supercritique, ces nouveaux surfactants sont totalement biodégradables, non toxiques et non onéreux. En effet, ils sont issus de produits d’origine végétale : cyclodextrine, saccharide et acide gras. Ces nouveaux surfactants permettent donc l’émergence de nouveaux procédés plus respectueux de l’environnement.

Text Size